Atelier de travail sur la définition de critères pertinents d’éruptivité


Organisateur : Etienne Pariat (LESIA)


Date prévue : 18 - 20 Avril 2016
Date définitive : 2016-04-18





La météorologie de l’espace est une discipline émergeante dérivée de l’étude de la physique des relations Soleil-Terre. Les éruptions solaires constituent les évènements centraux impactant l’environnement magnétique terrestre et leur prévision est un des enjeux majeurs des activités de météorologie de l’espace.

Les méthodes de prévision utilisées dans les centres de prédiction de l’activité solaire (e.g. MET office, UK ; FEDOME, Fr) sont aujourd’hui basées sur des méthodes empiriques et font encore largement part à l’expertise humaine. Les algorithmes d’aide à la prédiction des éruptions solaires reposent sur des méthodes statistiques mettant en jeu la comparaison entre certaines propriétés observées des régions à l’origine des éruptions, et l’historique des observations de l’éruptivité des régions dotées des mêmes caractéristiques. Il s’agit ainsi d’une méthode probabiliste dépendant fortement du choix pertinent des quantités décrivant les régions actives.

Le choix et la définition des paramètres permettant de décrire les régions actives est une étape particulièrement cruciale pour permettre d’améliorer nos capacités à prédire les éruptions. La recherche de quantités liées à des conditions suffisantes d’éruptivité apparait ainsi comme porteuse d’améliorations notables des performances des méthodes de prévision. La recherche de tels critères implique une discussion entre les scientifiques impliqués dans l’extraction de ces quantités au sein des régions actives observées, et les chercheurs travaillant sur la modélisation des évènements éruptifs basés sur une approche déductive. Le but cette réunion financée par l'axe fédérateur ESTERS de l’Observatoire de Paris est de faciliter un tel dialogue en organisant un atelier réunissant ces différentes expertises.