Workshop 2017 for the network of young researcher in instrumentation for astrophysics


Organisateur : Faustine CANTALLOUBE (MPIA) et Gérard ROUSSET (LESIA)


Date prévue : 16-19 Mai 2017
Date définitive : 2017-05-16



Website

L’atelier a pour ambition de pérenniser des rencontres qui ont lieu chaque année entre les participants de l’école d’été internationale « Santander Summer School : Reaching the limits of the sky » organisée par l’université d’Heidelberg. Cette école a eu lieu en Novembre 2014 à Santiago au Chili. En Novembre 2015 une rencontre a eu lieu à Heidelberg en Allemagne. Et en Juin 2016 cette rencontre a eu lieu à Durham (Royaume-Unis). Pour 2017 nous aimerions nous réunir à l’observatoire de Meudon qui rassemble des laboratoires ayant un rôle majeur dans l’instrumentation pour l’astronomie.

L’objectif de cet atelier est de renforcer les échanges sur les différentes thématiques de l’instrumentation en astrophysique optique/infrarouge. Un axe majeur représenté est la haute résolution angulaire via l’interférométrie ou l’imagerie classique. Les participants sont des doctorants ou post-doctorants travaillant dans des domaines variés allant de la mécanique, au profiling, au traitement d’images ou à la conception optique.

L’idée est d’échanger sur ces différents domaines afin d’atteindre une vision plus globale de l’instrumentation pour l’astrophysique en cours et à venir. En effet, les domaines de recherche en instrumentation sont de plus en plus spécialisés. Il s’agit aussi de se tenir au courant des toutes dernières avancées dans le domaine, qui seront présentées lors de l’atelier. Ceci permet aux participants de se sensibiliser aux différentes méthodes et moyens de recherche qui ont cours dans ce domaine.

Un autre aspect serait de présenter spécifiquement la recherche instrumentale en France : les différents laboratoires concernés, les axes majeurs de recherche et les implications sur les grands instruments. Cela ouvrirait des perspectives de contact direct entre les équipes, particulièrement avec les jeunes chercheurs qui sont souvent en première ligne sur leur recherche. Etant donné le public international et jeune, c'est aussi l'occasion de faire découvrir des opportunités de recherches post-doctorales en France.

Nous aimerions d’autre part agrandir ce groupe à d’autres thématiques de ce domaine. Pour cela nous aimerions intégrer des doctorants et postdoctorants français à ce workshop, en espérant qu’ils deviennent par la suite membres actifs de notre groupe.