Solar Energetic Particles - SEPServer data analysis workshop


Organisateur :


Date prévue : 18-22 mars 2013
Date définitive : 2013-03-18





Organisateur : Karl-Ludwig KLEIN (LESIA)



Les événements solaires à particules sont des jets de protons, ions, électrons – parfois aussi

des neutrons – de haute énergie émis par le Soleil dans l’espace interplanétaire. Les particules

peuvent être détectées par des détecteurs embarqués sur des sondes spatiales ou – pour les

protons et ions relativistes - par des détecteurs au sol (notamment les moniteurs à neutrons).

Ces événements présentent un intérêt scientifique double : d’une part, la possibilité des

mesures in situ des particules et de leur évolution temporelle, en combinaison avec l’imagerie

et la spectroscopie des phénomènes associés à leur accélération au Soleil, nous permet

d’étudier avec une grande richesse d’informations les processus d’accélération et de

propagation de particules de haute énergie. C’est un sujet d’intérêt général pour

l’astrophysique. D’autre part, les particules solaires de haute énergie sont un élément clef de

la météorologie de l’espace, puisqu’elles peuvent perturber ou endommager la technologie

dans l’espace et sont la source principale de radiation dans l’atmosphère de la Terre.

Comprendre l’origine des particules de haute énergie et les processus qui les guident dans

l’espace interplanétaire est donc un sujet de grand intérêt qui constitue aussi une motivation

des grands projets de la discipline comme la sonde Solar Orbiter de l’ESA.

Le projet SEPServer, financé pour trois ans par l’Union Européenne dans le cadre FP7, vise à

constituer une base de données sur les événements à particules solaires, combinant

• des mesures dans l’espace des particules de haute énergie par un ensemble de satellites

(SoHO, STEREO, ACE, Wind, Ulysses, Helios)

• des observations des émissions X, gamma, radio associées depuis des satellites

(INTEGRAL, RHESSI) et des instruments radio au sol (spectrographes radio

d’Athènes, Potsdam, Nançay ; Radiohéliographe de Nançay) et dans l’espace

(spectrographes WAVES sur les sondes Wind et STEREO).

Le projet part du constat qu’un grand nombre de données a été accumulé dans les dernières

décennies, sans avoir été complètement exploité. Rendre ces données facilement accessibles à

une large communauté scientifique, tant en astrophysique qu’en météorologie de l’espace,

devrait donc largement accroître le retour scientifique des missions passées ou en cours.

D’autre part, l’étude conjointe des particules mesurées avec plusieurs instruments et la

combinaison des mesures in situ des particules avec la télédétection des rayonnements au

Soleil est un diagnostic sous-exploité. C’est notamment le cas parce que des expertises

complémentaires sont nécessaires pour le faire. SEPServer veut faciliter cette approche

conjointe par la préparation de données facilement utilisables et par une évaluation de leur

qualité pour chaque événement. D’autre part, SEPServer comprend un volet de modélisation

de l’accélération, de la propagation et du rayonnement des particules.

Le projet SEPServer est en cours depuis décembre 2010 et se terminera en novembre 2013.

Cet atelier vise, à 8 mois de la fin du projet, à faire le point sur les achèvements et les travaux

encore à réaliser, à tester la base de données et à confronter les analyses scientifiques en

cours. Il s’adresse au consortium du projet, mais au-delà à toute la communauté scientifique

active dans ce domaine de recherche.