Quels débouchés pour les nanosatellites ?


Organisateur :


Date prévue : 25-26 novembre 2013
Date définitive : 2013-11-25





Organisateurs: Thierry Dudok de Wit (LPC2E, Orleans) et Baptiste Cecconi (LESIA)

Cette demande concerne la tenue d’un atelier de 2 jours sur la filière nanosatellite et ses débouchés, tant pour les développements technologiques et la science, que la formation des étudiants.

En l’espace d’une décennie, les nanosatellites1 sont devenus une véritable filière pour tester
de nouvelles technologies, faire des mesures scientifiques, et surtout former des étudiants au
spatial. Cette filière est surtout connue au travers des Cubesats (http://www.cubesat.org).
Nous sommes aujourd’hui à un tournant : de nombreuses équipes souhaitent s’investir dans la
filière nanosatellite, mais hésitent, faute de retour d’expérience suffisant. Il est donc devenu
vital de bien identifier les atouts et les limitations de tels satellites. L’objectif de cet atelier
est de faire le point sur l’apport des nanosatellites aux sciences de l’univers, en abordant
les débouchés technologiques et scientifiques, et aussi éducatifs.
L’accent sera mis sur le retour d’expérience venant d’équipes déjà engagées dans de telles
missions. Notre objectif est de fournir à la communauté française les éléments pratiques
nécessaires lui permettant de déterminer si et en quoi la filière nanosatellite peut leur être
utile. Un point important mais rarement abordé, sera le potentiel de cette filière pour
tester et spatialiser de nouvelles technologies, ainsi que l’implication des agences
spatiales et des industriels.
Le public visé sera constitué de chercheurs et ingénieurs impliqués dans des missions
spatiales. Nous prévoyons environ 35-40 personnes. Le programme sera principalement axé
autour d’interventions faites par des orateurs invités, et qui sont impliqués dans des projets de
nanosatellites (principalement des cubesats). Une journée sera consacrée aux projets à
vocation purement technologique ou scientifique, et l’autre aux projets à vocation éducative.
Cet atelier s’inscrit dans la réflexion qui accompagne actuellement la préparation du
séminaire de prospective du CNES (17-20 mars 2014). En effet, les réponses récoltées lors de
l’appel à idées émis par le CNES révèlent à la fois un fort intérêt pour les nanosatellites, mais
aussi de nombreuses interrogations. Cet atelier remplit donc le double objectif : préparer le
séminaire de prospective (i.e. faire remonter de l’information) d’une part, et donner à la
communauté les éléments nécessaires pour s’engager ou non dans une telle voie.